logo
/
Music
/ 24 heures de vinyle #2

24 heures de vinyle #2

Suite au succès du premier marathon de vinyle tenu en décembre dernier, au cours duquel une quinzaine de DJs s’étaient relayés aux platines pendant 24 heures ininterrompues de musique, Lexis reprend l’initiative pour une seconde édition toute aussi épuisante.

L’entreprise paraissait inconcevable, irréelle, irréalisable. Comment parvenir à meubler une journée entière de musique sans donner l’impression de chercher à meubler du temps, sans devenir redondant dans les sélections, sans aliéner un public virtuel ? C’est pourtant le défi qu’ont relevé avec brio les artistes invités à présenter un échantillon de leur collection de vinyles, dans un ordre savamment choisi par Lexis, à la fois musicien et chef d’orchestre de l’évènement.

Tâche de programmation d’autant plus importante que l’enchaînement des sets se devait d’être logique et fluide, telle une seule écoute qui amène l’auditeur d’un endroit à un autre sans qu’il soit à même de distinguer les transitions. Et c’est là qu’entrent en scène les invités sélectionnés parmi les acteurs de la métropole partageant le même esprit de partage de bonne musique, de morceaux rares et de compositions oubliées. À l’image de la plateforme Music Is My Sanctuary, les contrastes des genres, la variété des tempos, la généalogies et l’histoire des registres se sont emboîtés au fil de ces 24 heures, alors que les sélecteurs se sont succédés aux tables tournantes en présentant un volet du patrimoine musical gravé dans leur collection personnelle.

C’est ainsi que l’on a eu droit, dans le cadre de la première édition, aux performances de quelques artistes tels que Christian Pronovost qui a lancé le bal avec une sélection surprenante venue d’une autre dimension, que Doc’trin et Phil Sparkz qui ont tenu les auditeurs éveillés toute la nuit avec leurs pas de danse ou que Scott C et DJ Naes qui ont réalisé une brillante transition entre jazz et hip-hop. Jacques Greene et Seb Diamond ont également laissé leur marque au cours de cet évènement, avec leur tag-team au cours duquel on a fait la découverte de vinyles de Lil’ B, tout comme on a fait la découverte de la collection modeste mais ô combien riche de Poirier.

Une écoute continue, naturelle, entraînante et cultivée, qui n’est jamais tombée dans la surdose sensorielle de laquelle on devient parfois victime lors de sets qui tentent d’en faire trop pour le temps qui leur est alloué. Le rythme toujours juste pour la nature des compositions sous l’aiguille, de la façon dont elles étaient destinées à être jouées.

C’est dans la même lignée que se dessine la seconde édition de l’évènement, qui débutera ce vendredi 3 février à 20h pour se terminer le lendemain à la même heure. Elle mettra ce fois en vedette Lexis, Poirier, Simahlak, Mossman, Scott C, HGLDT, Skinnybones, Bliss, Brace, Manzo, Seb Diamond ainsi que Sevdee, live en audio et en vidéo sur www.musicismysanctuary.com/mims-24-hours-of-vinyl-part-deux.

Pour davantage de détails, consulter la page facebook de l’évènement.

Leave a Reply

*

captcha *